Ces 12 Aliments Favorisent Les Contractions Pendant Le Travail

La date de livraison est prévisible, mais le processus peut ne pas se dérouler comme prévu. Vous pouvez toujours modifier votre alimentation pour vous préparer à l’accouchement afin que le processus d’accouchement se déroule sans heurts. Mangez avant d’aller à l’hôpital ou en voyage. En effet, vous avez besoin de suffisamment d’énergie pour vous protéger de l’accouchement et des infections. Les mères peuvent manger ces 11 aliments différents pour stimuler les contractions pendant le travail.

Pour connaître et préparer la date d’accouchement prévue de votre bébé, vérifiez la date d’accouchement prévue sur ce calculateur de grossesse. Vous pouvez également voir votre âge actuel à la maison afin que les mères puissent facilement créer la liste dont elles ont besoin pour leur bébé.

Est-il vrai qu’il existe des produits qui favorisent la réduction ?

En fait, non seulement la nourriture dirige le processus de contraction, aidant le soulagement de la douleur à se faire en douceur. Au 9ème mois de grossesse, le corps de la mère est effectivement prêt pour l’accouchement. Cependant, on pense que certains aliments riches en fibres peuvent stimuler l’énergie d’une mère pendant l’accouchement et l’empêcher de se sentir fatiguée. De plus, les mères ne doivent pas ingérer par inadvertance des ingrédients à base de plantes chinoises qui favorisent la contraction. Discutez avec votre médecin des aliments que vous pouvez manger avant d’accoucher.

Aliments pour vous aider à perdre du poids pendant l’accouchement et à augmenter votre énergie

Il n’y a pas d’études officielles, mais certains aliments peuvent stimuler les contractions chez les mères qui sont sur le point d’accoucher. En fait, cela ne nuit pas à votre estomac, mais cet aliment prépare de l’énergie pendant l’accouchement et se décompose facilement et ne fatigue pas. Ce sont des aliments qui stimulent les contractions pendant l’accouchement et augmentent l’énergie.

1. Oeufs et bananes, stimulant la maturation du col de l’utérus.

L’hormone ocytocine est nécessaire pour stimuler la maturation du col de l’utérus et lui permet de se dilater lors de l’accouchement. À l’aide de niveaux élevés d’œstrogène, l’ocytocine déclenche la libération de nombreuses hormones (prostaglandines) qui jouent un rôle dans la maturation du col de l’utérus.

Cela nécessite des aliments qui augmentent le niveau d’ocytocine dans le corps. La combinaison d’œufs, de bananes et de poivrons en fait un aliment riche en ocytocine. Le goût est agréable, sucré, salé et légèrement épicé. Les bananes sont également bonnes pour le stockage de l’énergie. Un autre exemple est les céréales ou les flocons d’avoine, qui, en plus d’augmenter les niveaux d’ocytocine, sont également connus comme un aliment calmant.

2. Orange peut répondre aux besoins en eau du corps.

Orange est important pour le travail pour deux raisons principales. Premièrement, une orange contient environ 90% d’eau. En d’autres termes, une orange peut satisfaire les besoins en eau du corps lors de l’accouchement. Bien sûr, le liquide est nécessaire pour accélérer le processus de contraction et la naissance d’un enfant. Si la mère manque de liquide, elle n’est peut-être pas assez forte pour retirer le bébé de l’utérus.

Les agrumes sont également riches en vitamine C, qui adoucit et lisse la peau de bébé. La vitamine C est essentielle pour empêcher les bactéries et les virus de pénétrer dans le corps. Ce type de nourriture renforce également le système immunitaire. Orange est une autre raison d’aider à prévenir les infections qui peuvent survenir pendant l’accouchement.

Plus : Vérifiez votre âge de grossesse avec ce calculateur de grossesse et apprenez comment rester en bonne santé et en forme pendant la grossesse. Ici, vous pouvez également savoir quand un petit enfant est né.

3. Lait et autres produits laitiers, développement osseux des enfants

Le lait, le fromage et le yogourt contiennent de nombreux nutriments, en particulier des protéines et du calcium. La teneur en calcium du lait contribue au développement des os du bébé. Les bactéries probiotiques aident à calmer le processus digestif. De plus, la consommation de lait pendant la grossesse peut prévenir une carence maternelle en calcium.

Le yaourt contient également du sucre et des glucides comme réserve d’énergie pour l’accouchement. Mangez du yaourt avant d’aller à l’hôpital ou en voyage pour augmenter votre énergie. Évitez cependant le yogourt riche en sucre, car il peut causer des malaises gastriques et provoquer des vomissements après l’accouchement.

4. Le brocoli aide à prévenir la constipation pendant l’accouchement.

De petites quantités de divers nutriments sont nécessaires pour un accouchement normal. Ce brocoli contient des légumes nutritifs tels que l’acide folique, le calcium et la vitamine C. Il est également riche en fibres et aide à prévenir la constipation, qui survient souvent chez les mères après l’accouchement. Ce légume contient des antioxydants qui aident à lutter contre les maladies intra-utérines.

5. Les besoins en viande et en fer sont satisfaits, il n’est donc pas facile de desserrer.

La viande rouge est riche en fer. Pendant la grossesse, le corps a besoin de presque deux fois plus de fer. Par conséquent, mangez des aliments riches en fer, comme les viandes maigres, qui sont faciles à digérer. Cette viande est facilement digérée par le système digestif et contribue à un accouchement normal.

6. Épinards prêts pour l’accouchement

Les épinards sont connus pour leur teneur en fer, en calcium et en acide folique, ainsi que pour d’autres sources de vitamines qui peuvent préparer le corps à un accouchement normal. Si vous en avez marre des plats à base d’épinards, préparez-les avec une salade ou ajoutez-les à des pâtes. Vous pouvez également servir des épinards en accompagnement d’un steak du menu.

Les épinards peuvent également être transformés en jus ou en smoothies et consommés le matin. La mère peut le prendre le matin avant l’activité. En fait, vous pouvez ajouter du yaourt et d’autres fruits.

7. L’eau de coco pour prévenir la déshydratation en fin de grossesse.

Pendant l’accouchement, le corps doit être hydraté. Avec un manque de liquide, les contractions peuvent être plus douloureuses. Buvez de l’eau avec une paille chaque fois que vous faites un contrat. L’eau de coco est également une autre option pour augmenter les électrolytes, qui aident à soutenir le stockage de l’énergie.

Une alimentation saine avant l’accouchement peut réduire le risque de complications pendant l’accouchement. Cependant, bien que la nourriture qui facilite l’accouchement ne soit pas vraiment un problème, c’est toujours un plaisir avant que le soulagement de la douleur ne commence.

8. Ananas, promotion du processus de travail

L’ananas n’est généralement pas disponible pour les femmes enceintes. Il y a des rumeurs selon lesquelles ce fruit peut causer l’hérédité, bien qu’en fait il soit riche en vitamine C. Ce mythe ne fonctionne pas non plus lorsque la mère est enceinte de 7 mois. L’ananas est vraiment recommandé de prendre. Ce fruit contient l’enzyme bromélaïne, qui aide à faire mûrir le col de l’utérus. Bien sûr, cela peut faciliter le processus de naissance.

Les mères peuvent manger de l’ananas directement ou faire des jus de fruits ou des soupes. Cependant, le jus d’ananas doit être rincé en premier. Ceci est fait afin d’éviter les démangeaisons.

9. Ail, stimulant des selles

Après avoir passé le processus analgésique, il est nécessaire de déféquer. Cela est nécessaire pour que l’enfant puisse bouger dans la partie inférieure du corps. Les mères peuvent prendre de l’ail avant d’accoucher pour assurer le bon déroulement de leur travail. On pense que l’ail stimule le côlon, lui permettant de déféquer naturellement. A cet effet, la maman peut faire une alimentation riche en ail.

10. Kurma, plus de travail requis.

Selon une étude menée à l’Université jordanienne des sciences et technologies, manger 5 à 7 gommes le premier jour de la 35e semaine de grossesse réduit le besoin d’induction pendant le travail. Soit dit en passant, l’induction du travail est une méthode de stimulation de l’utérus ou de l’utérus pour déclencher le travail ou l’accouchement.

11. Légumes à feuilles de papaye, processus de livraison fluide

Les feuilles de papaye sont utiles non seulement pendant la grossesse, mais aussi pendant l’accouchement, car elles aident à augmenter l’appétit, à prévenir l’anémie, à renforcer les os du fœtus (la teneur en vitamine D des feuilles de papaye est nécessaire au développement du fœtus). muscles du bassin. Les feuilles de papaye sont riches en fer et peuvent aider à augmenter la production de lait dans les premiers stades de l’allaitement.

12. Feuilles de basilic

Vous pouvez manger de la salade avec des feuilles de basilic. Les feuilles de basilic aident la circulation sanguine, y compris la circulation sanguine vers l’utérus, favorisant la contraction et l’accouchement. De plus, manger une salade avec des légumes verts et des feuilles de basilic aidera maman à se sentir plus fraîche et à réduire les maux d’estomac.

Maintenant, vous savez quoi manger avant l’accouchement ?

Tinggalkan Komentar

Alamat email Anda tidak akan dipublikasikan.